Quel projet associatif pour le MAR ?

A la suite d’une réflexion entre ses membres, le Mouvement Associatif Rennais (MAR), a rédigé son projet associatif et se donne des missions pour 2019-2022.

Ce projet a été construit par les administrateurs du MAR mais également par des associations volontaires pour participer à ce travail. Tant le bilan des dernières années que les problématiques actuelles de la vie associative sont à la base de ce projet qui sert de support au développement des actions initiées par le Conseil d’Administration du Mouvement Associatif Rennais. 3 axes principaux :

Le MAR se donne pour mission de développer le dialogue associatif, de favoriser la veille inter associative et de soutenir les initiatives d’intérêt général et collectives.

1.1.DÉVELOPPER LE DIALOGUE ASSOCIATIF

La vie associative rennaise est riche d’une longue histoire, de l’engagement très fort de nombreux bénévoles et de sa capacité à se réinventer. Mais elle est également fragile.La tension sur les finances publiques, les nouvelles manières de s’engager, de nouveaux besoins sociaux réinterrogent le « modèle rennais ». Ces mutations concernent toutes les associations, des plus petites aux plus grandes. Pour que ce contexte passionnant soit porteur de renouveau, il est urgent de renforcer les échanges entre associations, en dépassant si possible nos cercles habituels. 

OBJECTIFS :

  • Conforter son positionnement au carrefour de la vie associative, en renforçant ses liens avec des acteurs jusqu’ici peu mobilisés par ses actions, notamment les associations conventionnées.
  • Organiser des temps d’échanges sur des sujets d’intérêt général, dans un format permettant à chacun de prendre la parole pour exprimer son positionnement et partager ses « bonnes pratiques ».
  • Relayer la parole des acteurs associatifs (adhérents ou non au MAR) qui se mobilisent collectivement sur le territoire au service de l’intérêt général.
  • Transmettre les demandes collectives à la Ville, avec la volonté de rechercher des solutions. Le MAR peut aussi travailler sur des demandes individuelles si celle-ci lui semblent révélatrices de besoins émergents ou d’enjeux qui peuvent concerner toutes les associations.

1.2. FAVORISER LA VEILLE INTER-ASSOCIATIVE

Repérer les enjeux prioritaires pour les asso-ciations (ceux d’aujourd’hui comme ceux de demain), comprendre la manière dont ils concernent les associations en fonction de leur taille et de leur secteur, ou tout simplement connaître finement le tissu associatif rennais… Ces actions sont au coeur des objectifs du MAR et elles nécessitent une circulation de l’information efficace entre les associations. 

OBJECTIFS :

  • Réaliser une veille sur les informations nationales, régionales ou locales qui concernent la vie associative rennaise et partager les plus importantes.
  • Favoriser l’échange d’informations au sein du paysage associatif rennais.
  • Contribuer à mettre en valeur les informations des associations, en utilisant les outils du MAR comme ceux des partenaires, mais également par la participation du MAR à divers événements ou instances.

1.3. SOUTENIR LES INITIATIVES D’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET COLLECTIVES

Toute l’action du MAR au sein du monde asso-ciatif rennais n’a de sens que dans la mesure où elle permet de soutenir les initiatives collectives au bénéfice des associations, quel que soit leur format : projets interassociatifs, en lien avec des collectifs d’habitants, des entreprises, etc.

OBJECTIFS :

  • Soutenir le changement d’échelle de la vie associative, en identifiant les leviers qui permettent d’élargir les territoires d’intervention, les partenariats, les activités, etc.
  • Promouvoir des politiques associatives favorables à l’innovation, que celle-ci soit portée par de nouvelles associations ou par des associations en place ou par des collectifs.
  • Favoriser les projets inter-associatifs réalisés dans l’optique de mutualiser des ressources ou des objectifs.

Dans sa relation avec la Ville de Rennes, le MAR souhaite pérenniser sa place d’interlocuteur sur les politiques associatives, et continuer à faire évoluer les relations associations-Ville de Rennes. Le MAR s’implique dans le dialogue plus large avec les institutions rennaises.

Le MAR ne représente aucun secteur d’activité, aucun type d’association plus qu’un autre, il focalise son expertise sur un enjeu de politique publique : les relations entre les institutions et les associations. Son approche : la co-construction. Le MAR apporte analyse et propositions à tous les stades des politiques publiques en lien avec la vie associative : l’observation, l’élaboration, la décision, la mise en oeuvre, l’évaluation, etc. En revanche, le MAR ne participe pas à la mise en oeuvre de ces politiques : lorsque les questions deviennent purement techniques, il renvoie vers les acteurs compétents.

2.1. ÊTRE INTERLOCUTEUR DE LA VILLE DE RENNES SUR LES POLITIQUES ASSOCIATIVES

Le Mouvement associatif rennais est un interlocuteur reconnu de la Ville de Rennes pour « la co-construction d’une politique municipale vis-à-vis des associations rennaises » selon les termes de la Charte des engagements réciproques (2006).

OBJECTIFS :

  • Poursuivre le développement du dialogue avec l’élu en charge de la vie associativesur les dispositifs de soutien à la vie associative (subventions, locaux, matériel, formation, accompagnement etc.) et les structures conventionnées.
  • Représenter les associations dans les commissions mixtes amenées à prendre des décisions en lien avec la vie associative.
  • Etre force de proposition et garder une capacité à mettre à l’agenda des sujets d’intérêt général, à ouvrir des chantiers qui n’auraient pas été identifiés par la Ville.

2.2. CONTRIBUER À FAIRE ÉVOLUER LES RELATIONS ASSOCIATIONS – VILLE 

La politique associative, entendue comme la politique pilotée par l’élu en charge de la vie associative, n’est pas la seule qui concerne les associations rennaises. Une multitude de politiques publiques donnent lieu à des relations entre associations et Ville, sous des formes différentes. De plus, la place même des associations dans la cité est parfois réinterrogée par la recherche de liens plus directs entre la Ville et les habitants. 

Dans ce contexte, le MAR souhaite oeuvrer pour que la place et le rôle des associations soit mieux reconnus dans toutes les politiques publiques. 

OBJECTIFS :

  • Faire vivre et évoluer la Charte des engagements réciproques, veiller au respect de son esprit et à sa mise en oeuvre.
  • Représenter les associations rennaises dans les comités consultatifs (la laïcité, etc.), participer au pilotage d’événements ou de dispositifs qui concernent le monde associatif.

2.3. ÊTRE INTERLOCUTEUR D’AUTRES INSTITUTIONS SUR LES POLITIQUES ASSOCIATIVES

L’action du MAR ne s’arrête toutefois pas aux limites de la ville, de même que la municipalité n’est pas son seul interlocuteur. 

OBJECTIFS :

  • Renforcer le dialogue avec différents acteurs inter-associatifs du paysage rennais.
  • Être associé aux concessions de service public relatives aux associations .
  • Participer à la gouvernance de structures favorisant la vie associative ou inter-associative… 
  • Participer à des réseaux régionaux dont le Mouvement Associatif de Bretagne, nationaux (Fédération nationale des Maisons des associations…) voire européens.

Pour valoriser l’engagement bénévole, créer les conditions propices au débat et favoriser la montée en compétences des bénévoles du MAR, le Mouvement Associatif Rennais met en place l’accès à des formations, à des débats ouverts et pluriels et accompagne ses membres dans une meilleure connaissance de l’histoire des politiques associatives.

3.1. VALORISER L’ENGAGEMENT BÉNÉVOLE

Acteur militant du paysage associatif rennais, oeuvrant pour le maintien de soutiens pérennes aux associations et pour des politiques publiques innovantes, le MAR est également attentif à valoriser l’importance de l’engagement bénévole.

OBJECTIFS :

  • Identifier et valoriser l’utilité sociale des associations.
  • Valoriser les actions réalisées par les associations.
  • OEuvrer pour la reconnaissance des compétences acquises par les bénévoles associatifs.

3.2. CRÉER DES CONDITIONS PROPICES AU DÉBAT

Au travers de tous les événements qu’il organise, le MAR est attentif à mettre les personnes en situation de participer activement. 

OBJECTIFS :

  • Informer, sensibiliser et mobiliser les associations sur les enjeux qui les concernent, en particulier dans les politiques publiques.
  • Recueillir les points de vue et expressions et organiser le débat afin d’exprimer une réaction commune.
  • Développer et mettre en oeuvre des méthodes de travail et de débat qui permettent à chacun de contribuer, quel que soit son profil.
  • Communiquer non seulement sur les actions du MAR, mais aussi sur les sujets en cours de décision, sur le fonctionnement de ses instances et sur les positions défendues, en les rendant accessibles depuis le site internet ou par des publications numériques / papier.

3.3. FAVORISER LA MONTÉE EN COMPÉTENCE DES BÉNÉVOLES DU MAR

Les bénévoles du MAR, notamment les administrateurs, doivent acquérir des compétences variées : compréhension des politiques publiques, connaissance du paysage associatif, analyse stratégique, mise en oeuvre de méthodes d’animation participatives, formalisation d’un positionnement politique partagé, rédaction de divers documents. Cette montée en compétence est le fruit d’un important travail, individuel et collectif, des administrateurs, rendu possible grâce à l’accompagnement stratégique apporté par Bug.

OBJECTIFS :

  • Développer des formations en interne et/ou avec des organismes.
  • Formaliser et transmettre les bonnes pratiques, les connaissances, l’historique acquis au sein du MAR.
  • Favoriser la participation des bénévoles à des événements qui peuvent nourrir leur réflexion sur les politiques associatives (assemblées générales, colloques, etc.).

Toutes les associations qui en expriment la volonté peuvent être membres du MAR. Le MAR est donc une association d’associations. Il réunit des associations de tailles, d’objets et de secteurs d’activités variés

Leurs points communs sont :

  • Contribuer à la vie associative rennaise.
  • Se reconnaître dans la charte des engagements réciproques entre la Ville de Rennes et le mouvement associatif.
  • Partager les valeurs et l’objet du MAR.
  • Faire le choix d’adhérer au MAR.

En revanche, il est administré par des personnes physiques, qui ont été élues nominativement par l’Assemblée Générale sur proposition de l’association qu’elles représentent.

L’association Mouvement Associatif Rennais (MAR) a été créée en 2010, par les membres du collectif du même nom, lequel était reconnu par la Ville, notamment dans le cadre de la Charte des engagements réciproques de 2006. Le Mouvement Associatif Rennais a pour objet « de créer du lien entre les associations qui contribuent à la vie associative rennaise, de représenter la vie associative rennaise, de construire une parole commune et de participer à l’élaboration des politiques associatives au bénéfice du dynamisme du paysage associatif rennais. » (article 2 des statuts).